24.3.14

Rejoindre l'autre rive

Il n'avait pas eu le temps de prendre racine, il avait pris la route avec ses parents, ils avaient souvent changé de cap, il y avait eu de nombreuses haltes. Lorsqu'on lui demande aujourd'hui d'où il est, il ne sait pas quoi répondre, c'est trop compliqué, il faudrait expliquer, donner trop de détails qui, de toute façon, n'intéressent personne. C'est souvent comme ça, les gens vous posent des questions mais ne sont pas capables d'écouter des réponses qui s'écartent de oui ou non. Peu importe, il préfère suivre le chemin qu'il lui reste à faire, sans chercher à savoir où il le mènera.
Lorsqu'il avait habité Paris, il était alors enfant, il avait aimé, chaque fois qu'il avait pu, entraîner sa mère et son frère pour rejoindre le fleuve et son port. C'était pour rêver, pour monter sur une péniche chargée de sables ou de charbons, pour aller vers les canaux ou, au contraire, vers la mer. C'était pour voir Le Havre dont il avait souvent entendu parler dans la bouche d'un oncle, voir Le Havre et aussitôt s'en éloigner en embarquant sur un cargo qui venait de décharger les sacs de café et rejoindre l'autre rive.
Il est aujourd'hui de retour à Paris. Du monde, il a déjà fait le tour. En voiture, en bateau, en avion et en rêve. Sur l'autre rive, il a longtemps vécu. Au nord, au sud. Il refait à pied le parcours des rues d'autrefois. Si sa mère revenait aujourd'hui s'asseoir dans un café, ce n'est plus le rouge de ses lèvres qu'elle vérifierait dans le miroir de son poudrier, elle ferait sans doute comme tout le monde, elle plongerait dans l'écran de son portable, elle s'y perdrait et ne croiserait pas le regard de l'homme figé sur le trottoir, l'homme cherchant à retrouver un peu de ses souvenirs.

-----------------

VFXY PhotosPhotography Directory by PhotoLinks  | 
All rights reserved
Tous droits réservés
Todos os direitos reservados